Des art’ivistes occupent la direction du travail

vendredi 2 avril 2021 , par - P - dans VIDEOS DE TV BRUITS


Après un ballet donné sous les fenêtres du Capitole pendant un conseil municipal voici 15 jours, puis la semaine suivante l’occupation de l’agence Pôle Emploi avenue de l’URSS , c’était hier, comme désormais chaque vendredi, le passage à l’acte 3 des « art’ivistes », regroupé-e-s notamment au sein du collectif « Aux Arts Etc… ».

Après un ballet donné sous les fenêtres du Capitole pendant un conseil municipal voici 15 jours, puis la semaine suivante l’occupation de l’agence Pôle Emploi avenue de l’URSS , c’était hier, comme désormais chaque vendredi, le passage à l’acte 3 des « art’ivistes », regroupé-e-s notamment au sein du collectif « Aux Arts Etc… ».

La cible ? La Dirrecte (direction régionale de l’économie de l’emploi du travail et des solidarités), qui, pour la petite histoire, avait changé de sigle et d’appellation pour devenir au lendemain du 1er avril la Dreets (direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités).

Sans aucun doute une révolution majeure dans la volonté de l’État de prendre enfin sérieusement en main les questions liées à l’économie, à l’emploi, au travail, et surtout aux solidarités !

Située dans un bâtiment de verre et de béton de la cité Compans Cafareli, la Dreets a donc été prisse d’assaut, très pacifiquement, vendredi matin, au motif d’exiger l’abrogation non du changement de nom de la Dirrecte, mais allez savoir pourquoi, exiger l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage imposée au forceps l’avant veille. Quelques dizaines d’artivistes ont donc occupé les lieux jusqu’à leur expulsion par la police en tout début d’après-midi.

Entre temps, les occupants habillés avec soin, comme s’ils allaient à un entretien d’embauche, ont mimé leur dépôt de candidature, CV en main, afin de postuler au poste de directeur, ou directrice, de la Dirrecte. Euh pardon, de la Dreets !

Pendant qu’à quelques centaines de mètres de là, en ce même vendredi 2 avril, une rumeur se faisait de plus en plus insistante : l’imminente expulsion des intermittents et autres art’ivistes qui occupent depuis 3 semaines le théâtre de la Cité. Cependant, vendredi soir, à l’issue d’une négociation menée avec la direction du théâtre, le risque d’expulsion semblait s’éloigner, au moins jusqu’au mardi 6 avril.

Commenter

Sur le même thème

La Ciudad
lundi 15 novembre 2021
Prenez soin de votre folie
lundi 15 novembre 2021
Envies de Brebis
lundi 15 novembre 2021
NYX
lundi 15 novembre 2021
CLAP TON FILM C’EST PARTI !
mercredi 6 octobre 2021
HAKA AU CAPITOLE
vendredi 18 juin 2021