Poster un message

En réponse à :

Au piège de la faille : les néo-machistes

16 septembre 201314:08, par mame tresse

Peut on parler de soustraction des sentiments, lors qu un nouveau type d homme ne distinguant pas par la forme celle qui de sa pultion primitive instinctive agit par la theorie de la couleur du meme nom, il y aurai la deux formes en la matiere : celle additive pointiiste et celle soustractive metissee. Les secrets des femmes n etant qu apres tout que de polichinnelle nous ne nous en porterion que de plus belle si nous sachions a l avenir faire cette dialectique didactique dans la majorite de nos emois quotidien. Ce qui je le crins fort ne cheveauche pas nos pleine quant a distance du (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.