Poster un message

En réponse à :

"En conscience, je refuse d’obéir" - Entretien avec Alain REFALO, professeur des écoles

24 juillet 200919:56, par grellety

Bravo à Alain et à tous celles et ceux qui, en France, dans l’Education, s’opposent, concrètement, fermement, radicalement, à celles et ceux qui dirigent ce Ministère, à cette majorité. Je n’oublie pas que, dans l’Education, beaucoup trop de collègues se sont laissés aller ces dernières années, dans une absence de conscience politique, par un relativisme mal réfléchi (droite, gauche, c’est pareil), agacés qu’ils étaient par une gauche socialiste de gouvernement qui était si peu à gauche (avec Jospin et son meilleur ami de 30 ans). Mais entre ces honnêtes hommes et ceux qui aujourd’hui dirigent, le fossé est (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.