Poster un message

En réponse à :

Bernard Friot - L’enjeu des retraites

21 novembre 201011:13, par aerokorbak

Non, toi jamais ! tu portes le besoin d’être esclave au plus profond de toi.
Bosses bien cette semaine, tu pourras aller voir un porno samedi au cinema.
Si tu n’étais pas un féneant, tu travaillerais gratos pour ton boss, lui qui a tout fait pour toi, il te fait vivre je te signale, sans lui tu n’es rien....



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.