Poster un message

En réponse à :

Bernard Friot - L’enjeu des retraites

24 octobre 201010:57

Un beau bordel en perspective, la société anarchiste où chacun est suffisamment matûre pour produire au maximum de ses capacités (encore faut-il définir ce maximum qui est avant tout suggestif) tout en ne consommant que ce qui lui est socialement et justement nécessaire (là encore, chacun a son idée sur la question) !
Ou chacun use de sa liberté en respectabnt absolument celle des autres !
Bref une utopie reposant sur l’idée que l’Homme est foncièrement bon, quitte à le redresser s’il s’égare , dans des structures de "rééducation", ...par le travail par ex.!.
Soljenitsyne nous a admirablement décrit le (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.